Vous êtes ici

Accueil » À propos de CAIAC

Historique de CAIAC

Liste des conférences canadiennes sur l’IA précédentes

  • Conférence sur l’IA de 2008, du 28 au 30 mai 2008, Windsor, Ontario
  • Conférence sur l’IA de 2007, du 28 au 30 mai 2007, Montréal, Québec
  • Conférence sur l’IA de 2006, du 7 au 9 juin 2006, Québec, Québec
  • Conférence sur l’IA de 2005, du 9 au 11 mai 2005, Victoria, Colombie‑Britannique
  • Conférence sur l’IA de 2004, du 17 au 19 mai 2004, London, Ontario
  • Conférence sur l’IA de 2003, du 11 au 13 juin 2003, Halifax, Nouvelle-Écosse
  • Conférence sur l’IA de 2002, du 27 au 29 mai 2002, Calgary, Alberta
  • Conférence sur l’IA de 2001, du 7 au 9 juin 2001, Ottawa, Ontario
  • Conférence sur l’IA de 2000, du 14 au 17 mai 2000, Montréal, Québec
  • Conférence sur l’IA, l’IG et l’IV de 1998, du 18 au 20 juin 1998, Toronto, Ontario
  • Conférence sur l’IA, l’IG et l’IV de 1996, du 21 au 24 1996, Vancouver, Colombie-Britannique

Changement de nom de la SCEIO à l’AIAC

En mai 2008, le nom de la Société canadienne pour l’étude de l’intelligence par ordinateur (SCEIO) a été officiellement remplacé par l’Association pour l’intelligence artificielle au Canada (AIAC).

Réunion spéciale du comité de direction en février 2006

Le comité de direction de la Société canadienne des études sur l’intelligence par ordinateur s’est réuni le 17 février 2006 afin de mener, notamment, un exercice stratégique visant à élaborer un énoncé de mission et à définir les objectifs de l’année à venir. Ron Robichaud, directeur général de l’Acadia Centre for Social Business Entrepreneurship, a mené la séance du matin. La session a eu lieu au K.C. Irving Centre qui est situé sur le campus de l’Université Acadia. Les membres du conseil sont Scott Goodwin (président), Froduald Kabanza (vice‑président), Danny Silver (secrétaire), Vlado Keselj (trésorier) et Bruce Spencer (ancien président). Tous étaient présents à l’exception de Scott Goodwin qui s’est joint à la réunion, de son domicile en Ontario, par téléphone.

On a demandé à chaque membre du comité de répondre à une série de questions avant d’assister à la réunion afin que chacun d’entre eux réfléchisse à la formulation d’un énoncé de mission. Les questions étaient les suivantes : Qui sommes-nous? Que faisons-nous? Pour qui le faisons-nous? Dans quelle région géographique fournissons-nous nos services? Pourquoi fournissons-nous nos services? Comment fournissons-nous nos services?

Les réponses aux questions ont été consolidées, et une ébauche de la déclaration de mission a été rédigée à partir des renseignements obtenus. En groupe, chaque question a été étudiée, et de légères modifications ont été apportées afin d’aboutir à l’énoncé de mission suivant :

La Société canadienne pour l’étude sur l’intelligence par ordinateur favorise le déploiement de la communauté canadienne (chercheurs, étudiants, industrie et gouvernement) de l’intelligence artificielle (IA) afin qu’elle mène la recherche, le développement et l’éducation en matière d’IA, en facilitant l’échange de connaissances au moyen de divers médiums et de rencontres.

Par le processus de consultation, le comité de direction a déterminé quatre grands objectifs qui pourraient aider l’association à remplir sa mission. Toutefois, comme ce sujet a été abordé au cours de la session, il est recommandé que le conseil concentre ses ressources limitées afin d’atteindre ses objectifs par ordre de priorité. En vertu du principe de Pareto, l’atteinte des objectifs prioritaires permettra d’obtenir 80 % des résultats souhaités.